Témoignages

Une équipe au service de votre territoire
M. Christian PRUDHOMME
Ancien maire de Domart-en-Ponthieu (80) : « De l’instruction à l’inauguration, tout s’est toujours bien passé »

« EnergieTEAM a rencontré mon prédécesseur à l’automne 2011 pour proposer l’implantation d’un parc éolien au sud de la commune. Dans la foulée, le conseil municipal a délibéré favorablement et les habitants ont été invités à une permanence publique. Dans la mesure où nous avions déjà un parc qui était construit à proximité, les habitants n’ont pas été hostiles à ce nouveau projet, bien au contraire. Pendant les différentes étapes du projet en instruction, puis en construction, tout s’est toujours bien passé jusqu’à l’inauguration du parc qui a eu lieu le 5 juillet dernier et à laquelle les habitants ont été invités.»

Jean-Claude PRADEILHES
Maire de Davenescourt (80) : « Je renouvellerai ma confiance à cette équipe »

« En 2011, l’équipe d’energieTEAM nous a présenté un projet d’implantation sur notre territoire de neuf éoliennes qui sont sorties de terre en 2017.
Pendant toute la durée de l’instruction, ils nous ont accompagné, nous les élus, nous faisant visiter des parcs en construction, des éoliennes mais aussi l’usine qui produit les mâts en béton. Des informations ont été distribuées dans les boîtes aux lettres de tous les habitants. EnergieTEAM a organisé des permanences publiques et une visite du parc en construction avec les éoliennes en cours de montage. Enfin, ils ont proposé aux riverains une collecte de financement participatif sur le territoire et ont offert des arbres aux habitants des communes du parc.

Avec toutes les actions qu’ils ont menées et les engagements qu’ils ont tenus, je renouvellerai ma confiance à cette équipe. »

Christophe LANGOUËT
Maire de Cossé-le-Vivien (53) : « La transition énergétique est un cercle vertueux »

« La commune de Cossé-le-Vivien a investi dans un projet de chaufferie au bois grâce aux recettes de l’éolien qui permettent de financer le coût de 223 500 € restant à la charge de la commune. En effet, les subventions annuelles perçues de l’IFER s’élèvent à 12 000 € par an qui couvrent largement ce montant sur les vingt ans de vie de notre parc éolien. La commune touche 20% de la part du bloc communal du produit de l’impôt forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER) versé par l’exploitant éolien, le reste est pour la communauté de communes.

Les sommes émanant du développement des énergies renouvelables locales et les économies d’énergie réalisées par l’isolation des bâtiments permettent de financer de nouveaux investissements dédiés à la transition énergétique. »

Bernard Lamory
Propriétaire exploitant à la retraite et propriétaire d’un gîte à Lamaronde (80) : « Rien à dire, tout s’est bien passé sur le chantier »

« Pendant les neuf mois de construction du parc éolien de Caulières, tout s’est bien passé. Toutes les entreprises qui ont travaillé sur le chantier ont été très performantes. S’il y avait des difficultés, elles étaient surmontées rapidement grâce à un travail en équipe efficace. Franchement tout s’est bien passé. En plus, j’ai pu héberger des équipes qui travaillaient sur le chantier dans mon gîte. C’est bien vrai qu’un parc éolien génère des retombées économiques sur le territoire où il s’implante. Aujourd’hui les éoliennes tournent, je ne les entends pas et je ne les vois pas. Il n’y a rien à dire ».