Inauguration du parc éolien de Chappes et Remaucourt

EnergieTEAM inaugure le parc éolien de Chappes et Remaucourt, le vendredi 7 juin à 17h30, en présence de Joseph Malcorps et de Jean-Pierre Douté, maires des deux communes, des élus du territoire, des entreprises qui ont œuvré sur le chantier et de tous les habitants de ces communes.

Le parc de Chappes et Remaucourt est composé de 6 éoliennes d’une hauteur en bout de pale de 150 mètres et d’une puissance totale de 14,4 MW. Leur production devrait s’élever à 45 000MWh, ce qui équivaut à la consommation annuelle en électricité de près de 18 000 habitants (chauffage compris).

A l’occasion de l’inauguration, les habitants pourront s’inscrire pour recevoir un arbre à planter dans leur jardin afin d’améliorer leur cadre de vie et lutter contre le réchauffement climatique.

 

 

0

Ouverture de l’enquête publique du parc éolien de Huisne et Braye

Le projet d’implantation de 4 éoliennes sur les communes de Cormes et de Cherré-Au fera l’objet d’une enquête publique du 27 mai au 26 juin 2019. Tous les riverains sont invités à venir consigner sur un livret d’enquête leurs remarques sur le projet.

 

 

Le projet éolien de Huisne et Braye

Depuis 2013, energieTEAM étudie la faisabilité d’un projet éolien sur les communes Saint-Maixent, Cormes, Lamnay et Cherré. Dès lors, avec l’accord des propriétaires, des exploitants agricoles et des élus du territoire, la société a mandaté des bureaux d’études experts afin d’étudier l’environnement du projet sur les aspects écologiques, paysagers et acoustiques, notamment.

Les conclusions de ces études ont permis de déterminer les caractéristiques techniques du projet. Celles-ci ont été présentées aux conseils municipaux des communes d’implantation et à la population lors de deux permanences d’information, en avril 2018. Puis, l’ensemble des résultats a été compilé dans le dossier d’étude d’impact environnemental, déposé en Préfecture de la Sarthe, en juillet 2018.

Le site

Le projet de Huisne et Braye se situe au sud de l’autoroute A11 et il s’inscrit dans un environnement agricole, éloigné des bourgs communaux. Il compte quatre éoliennes réparties sur le territoire des communes de Cormes et de Cherré-Au. Ce parc éolien d’une puissance totale maximum de 16, 8 MW, pourrait produire jusqu’à 37 millions de kWh par an, ce qui équivaut à la consommation annuelle en électricité de 7 800 foyers (chauffage compris).

Afin de garantir une insertion optimale, des mesures environnementales en faveur de la biodiversité seront réalisées. Par ailleurs, des aménagements paysagers sont proposés aux habitants des communes afin d’améliorer le cadre de vie et de pérenniser la trame bocagère. EnergieTEAM a également à cœur de soutenir les associations locales en faveur de la préservation de l’environnement et du patrimoine.

Une enquête publique pour recueillir les avis des riverains

Aujourd’hui le projet doit faire l’objet d’une enquête publique au même titre que tout projet d’implantation de parc éolien.

A partir du 27 mai, les habitants peuvent rencontrer le commissaire-enquêteur désigné par le tribunal administratif et consigner sur le registre d’enquête toutes les remarques inhérentes au projet. Ce registre, accompagné de l’intégralité du dossier présenté aux services de l’Etat, sera à la disposition des habitants pendant un mois, soit jusqu’au 26 juin 2019, dans les mairies de Cormes et de Cherré-Au.

Le commissaire enquêteur se tiendra à la disposition des habitants en mairies de Cormes et de Cherré-Au, aux dates suivantes :

• Lundi 27 mai 2019 de 14h00 à 17h30 en mairie de CHERRE-AU
• Jeudi 6 juin 2019 de 16h00 à 18h00 en mairie de CORMES
• Jeudi 13 juin 2019 de 08h30 à 12h00 en mairie de CHERRE-AU
• Mercredi 19 juin 2019 de 10h00 à 12h00 en mairie de CORMES
• Mercredi 26 juin 2019 de 08h30 à 12h00 en mairie de CHERRE-AU

A l’expiration du délai d’enquête, le registre sera transmis au commissaire-enquêteur qui rédigera un avis sur le projet.

Quelques mois plus tard, le dossier passera en commission départementale des sites, et enfin le Préfet fera connaître sa décision sur le projet.

Les retombées économiques pour le territoire

Voirie, génie civil, câblage électrique, création d’espaces verts, de chemins ou plantation d’arbres, mais aussi notaires, bureaux d’études… le parc a déjà bénéficié et bénéficiera, de l’expertise des entreprises locales pour achever sa réalisation. Il aura ainsi contribué à développer l’activité économique du territoire.

Enfin, dès que le parc sera en activité, les taxes reversées aux collectivités concernées (bâti foncier, IFER, CFE et CVAE) permettront de financer les projets de développement des communes et de la communauté de communes et ainsi en compléter leur attractivité.

EnergieTEAM 3ème exploitant éolien français

La société energieTEAM est spécialisée depuis dix-sept ans dans le développement, la construction et l’exploitation de parcs éoliens. Forte de cette expérience, energieTEAM est aujourd’hui le premier exploitant éolien des Pays de la Loire et le troisième en France avec plus de 350 éoliennes en service (800 MW).

 

L’enquête publique s’étend du 27 mai au 26 juin 2019 inclus. Les observations du public peuvent également être transmises par courrier électronique à l’adresse suivante : pref-utilite-publique@sarthe.gouv.fr

L’avis d’enquête publique et l’ensemble des documents seront consultables sur le site internet de la préfecture, à l’adresse suivante : www.sarthe.gouv.fr rubrique « Publications » – « Consultations et Enquêtes publiques » – commune de CHERRE-AU ou CORMES

 

 

0

EnergieTEAM s’implante à Amiens et inaugure ses nouveaux locaux

EnergieTEAM qui a vu le jour à Oust-Marest en 2002 compte cinq agences en France parmi lesquelles Candé, Saint-Sébastien-sur-Loire, Reims et aujourd’hui Amiens.

 

La dernière agence à ouvrir s’installe à l’Espace Industriel Nord d’Amiens, à proximité des parcs qu’elle continue de développer, construire et exploiter. Sur un plateau de 300 m2, energieTEAM accueille une quinzaine de collaborateurs en attendant d’en embaucher de nouveaux puisque quinze postes sont encore à pourvoir, huit dans le nord de la France et sept autres dans l’ouestL’inauguration aura lieu le 5 avril à 17h30 au 65 avenue Roger-Dumoulin.

0

Projet d’extension du parc éolien de Gaillefontaine

Invitation à une permanence d’information

 

EnergieTEAM, la société qui exploite le parc éolien de Gaillefontaine, invite les habitants à une permanence publique d’information mercredi 7 novembre, afin de présenter un projet d’extension de cinq éoliennes à ce parc. Et pour ceux qui ne pourraient se déplacer, un registre sera mis à leur disposition pendant un mois, dans les mairies, pour recueillir leurs remarques.

 

Au premier trimestre 2017, les élus de Gaillefontaine votent une délibération favorable à l’extension du parc éolien qui vient d’être mis en service sur la commune. Ce nouveau parc se situera sur le territoire de Gaillefontaine et de Haucourt, sur un site de densification des parcs existants du schéma régional éolien. Il sera constitué d’un groupe de trois éoliennes sur la plaine du Campdos à Gaillefontaine et de deux éoliennes sur celle du Pierrement à Haucourt. Ces cinq éoliennes, d’une hauteur de 165 mètres en bout de pales, devraient produire 51 GWh par an soit l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 16 000 personnes.

 

 

Une information individualisée

 

Mercredi 7 novembre à partir de 17h30, toutes ces informations et d’autres seront données individuellement aux habitants venus à la salle polyvalente de Gaillefontaine.

Pour ceux qui n’auraient pu se déplacer, un registre sera mis à leur disposition pour recueillir leurs remarques pendant un mois dans les mairies de Gaillefontaine et de Haucourt.

Comme pour chaque projet développé par energieTEAM, des mesures environnementales en faveur de la biodiversité seront réalisées et des aménagements paysagers seront proposés aux habitants des communes afin d’améliorer leur cadre de vie.

 

 Permanence d’information

Mercredi 7 novembre

 de 17h30 à 19h30

A la salle polyvalente de Gaillefontaine

Route de Neufchâtel

76 870 GAILLEFONTAINE

 

 

Une enquête publique pour recueillir les avis des riverains

 

Pendant l’instruction par les services administratifs, une enquête publique sera réalisée en début d’année. Une enquête qui doit avant tout s’assurer que la population a bien été informée et recueillir l’avis de tous sur ces opérations.

Quelques mois plus tard, le dossier passera en commission départementale des sites, et enfin le préfet fera connaître sa décision sur le projet.

 

Les retombées économiques pour le territoire et les habitants

 

Voirie, génie civil, câblage électrique, création d’espaces verts, de chemins ou plantation d’arbres, mais aussi notaires, bureaux d’études… le parc bénéficiera de l’expertise des entreprises locales pour achever sa réalisation. Il aura ainsi contribué à développer l’activité économique du territoire.

Enfin, dès que le parc sera en activité, les taxes reversées aux collectivités (foncier bâti, IFER, CFE et CVAE) permettront de financer les projets de développement de la commune et ainsi en compléter l’attractivité.

 

 

EnergieTEAM 3e exploitant éolien français

 

Depuis 2002, energieTEAM développe, construit et exploite des parcs éoliens. Avec 69 parcs en France, 354 éoliennes, 801 MW de puissance installée, energieTEAM se classe 3e exploitant éolien français et compte aujourd’hui près de soixante-dix salariés.

0

Parc éolien de Liéramont, Sorel et Heudicourt : les travaux débutent

Au centre des trois communes de Liéramont, Sorel et Heudicourt, les travaux du parc éolien sont sur le point de débuter. Les 10 éoliennes sortiront de terre en septembre 2019 pour une mise en service du parc en décembre 2019.

Le début du projet de parc éolien remonte à juin 2014. Il s’agit d’implanter 10 éoliennes d’une puissance totale de 35,1 MW et d’une hauteur en bout de pales de 150 à 165 mètres. Leur production annuelle est estimée à 119 000 MWh, ce qui équivaut à la consommation annuelle en électricité de plus de 38 000 personnes.

 

 

Début des travaux avec les entreprises du secteur

 

Le chantier peut alors débuter. EnergieTEAM s’emploie pendant cette phase à faire travailler les entreprises de la région. C’est ainsi que STPA du groupe Lhotellier (80) va créer plus de 3000 m2 de chemins d’accès au parc et 8500 m2 d’aménagements provisoires (virages, plateformes).

 

Cette première phase des travaux de voirie qui se déroulera jusqu’à la fin de l’année comporte également la réalisation du réseau interne avec l’enfouissement des câbles électriques effectués par l’entreprise Infra Build (80).  Puis le génie civil débutera en février 2019 par le coulage des fondations qui devrait s’étaler jusqu’en mai 2019. Date à laquelle débutera la deuxième phase des travaux avec de nouveaux aménagements provisoires et la remise en état des voiries.

 

Ainsi, tout sera prêt pour accueillir les composants des éléments des éoliennes Vestas. Livrées en août 2019, leur montage devrait être achevé en octobre.

Une fois les machines érigées, la phase de test de mise en marche durera plusieurs semaines pour une mise en service en décembre 2019.

Enfin, lorsque le parc produira de l’électricité, la troisième phase de voirie pourra débuter avec la remise en état des accès et des aménagements définitifs (remise en état de 23 000 m2 de chemins).

 

 

Les retombées économiques pour le territoire et les habitants

 

Voirie, génie civil, câblage électrique, création d’espaces verts, de chemins ou plantation d’arbres, mais aussi notaire, bureaux d’études, géomètres, location de logements… le parc a déjà bénéficié et bénéficiera de l’expertise des entreprises locales pour achever sa réalisation. Il aura ainsi contribué à développer l’activité économique du territoire.

 

Enfin, dès que le parc sera en activité, les taxes reversées par l’exploitant aux communes, communauté de communes et département (foncier bâti, IFER, CFE et CVAE), soit 286 899 € par an, permettront de financer leurs projets de développement et ainsi en compléter leur attractivité.

 

 

 

Le déroulement du projet depuis juin 2014

 

Le projet a débuté en juin 2014 par une présentation en conseil municipal de Liéramont qui fait l’objet dans la foulée d’une délibération favorable. Les études environnementales peuvent débuter sur le site, suivies des études acoustiques. Le projet est alors présenté aux élus de la communauté de communes de la Haute-Somme. Ces études font partie intégrante de la demande d’autorisation environnementale à déposer auprès de l’administration pour instruction pendant une année, avant décision du préfet.

 

En février 2015, suite aux différentes études, il apparaît nécessaire d’élargir le projet aux communes voisines de Sorel et d’Heudicourt.

 

En juin 2015, le projet modifié est présenté devant le conseil municipal de Liéramont qui délibère favorablement. Il sera ensuite présenté tour à tour aux conseils municipaux de Sorel et de Heudicourt qui voteront également pour ce projet.

 

Les contours du parc se dessinent sur le territoire de Liéramont, Heudicourt et Sorel, communes inscrites dans le Schéma régional éolien comme propices au développement éolien.

 

Le projet peut donc être présenté aux habitants en permanences publiques dans les mairies de Liéramont et de Guyencourt-Saulcourt le 9 octobre 2015, en mairie de Sorel et de Heudicourt le 10 octobre 2015.

 

 

Une enquête publique pour recueillir les avis des riverains

 

Du 20 mars au 20 avril 2017, lors de l’enquête publique, de nombreux avis favorables ont été émis par les habitants et le commissaire enquêteur a suivi ces avis. Le 21 septembre 2017, c’est au tour de la Commission départementale de la nature des paysages et des sites (CDNPS) d’émettre un avis favorable. Fort de ces informations, le préfet de la Somme signe un arrêté préfectoral d’autorisation d’exploiter pour ces 10 éoliennes, le 22 septembre 2017.

Une fois les travaux réalisés, le parc produira de l’électricité à partir de décembre 2019.

 

 

EnergieTEAM 3e exploitant éolien français

 

Depuis 2002, energieTEAM développe, construit et exploite des parcs éoliens. Implantée dans la Somme, l’entreprise exploite 69 parcs en France, 354 éoliennes, 801 MW de puissance installée.

Depuis le début de l’année 2018, energieTEAM a produit 1,14 TWh, soit l’équivalent de la consommation en électricité de 350 000 habitants. Elle embauche aujourd’hui près de soixante-dix salariés et compte une dizaine de postes à pourvoir. Plus d’infos sur www.energieteam.fr

0

Parc éolien de Velennes Frémontiers : le chantier des éoliennes en cours

Au nord de Velennes et de Frémontiers, les travaux destinés à construire le parc éolien sont en cours. Les huit éoliennes arriveront par convois vers le mois de juin 2019. Le parc éolien devrait être mis en service en décembre 2019.

 

Le projet a débuté à la fin de l’année 2013 puis en juin 2014 par deux délibérations favorables des élus de chacune des deux communes. Situé sur le plateau, devant le bois de Frémontiers et de Wailly, le site choisi pour l’installation des machines se trouve dans une zone favorable au développement de l’éolien définie par le Schéma régional éolien. Il s’agit d’implanter 8 éoliennes d’une hauteur de 150 m en bout de pales qui devraient produire 53 600 kWh, soit l’équivalent des besoins annuels en électricité de 17 000 personnes.

 

 

Des fouilles archéologiques avant le démarrage du chantier éolien

 

Avant que ne débutent les travaux nécessaires à la construction du parc, des fouilles archéologiques préventives ont été effectuées par la direction régionale des affaires culturelles archéologiques en février et en mars 2018. Pendant ces quelques semaines, les archéologues ont sondé les sols sans faire de découverte majeure susceptible de remettre en question le chantier éolien.

Lequel chantier a débuté en septembre 2018 par la création de 3000 m2 de chemins d’accès au parc et de 8500 m2 d’aménagements provisoires (virages, plateformes) Pour ce faire, la société STPA du groupe picard Lhotellier, est intervenue pour décaper, terrasser la voirie et traiter le sol. Puis, l’entreprise Réseau Infra Build, basée à Amiens a réalisé pendant deux semaines les tranchées dans lesquelles ont été enterrés les câbles qui achemineront l’électricité. Enfin, la société STPA effectuera l’excavation et le remblaiement des fondations au printemps.

 

Les entreprises du secteur au travail

 

Puis les composants des éléments des éoliennes arriveront sur site en juin 2019. L’assemblage des machines nécessitera quatre mois de montage aux techniciens d’Enercon dont l’entreprise de construction de mâts est installée dans l’Oise.

Une fois les machines érigées, viendra le temps de les faire tourner et s’assurer qu’elles fonctionnent parfaitement. Après cette phase de test, les éoliennes seront mises en service en décembre 2019. Lorsque le parc produira de l’électricité, les travaux de remise en état des accès au site pourront débuter.

La société energieTEAM réaménagera les accès aux éoliennes (remise en état de 35 000 m2 de chemins), et proposera de réaliser des mesures environnementales en faveur de la biodiversité et des aménagements paysagers telles que des plantations d’arbres ou de haies pour améliorer le cadre de vie des habitants.

 

Les retombées économiques pour le territoire et les habitants

 

Voirie, génie civil, câblage électrique, création d’espaces verts, de chemins ou plantation d’arbres, mais aussi notaire, bureaux d’études, géomètres, location de logements… le parc a déjà bénéficié et bénéficiera de l’expertise des entreprises locales pour achever sa réalisation. Il aura ainsi contribué à développer l’activité économique du territoire.

Enfin, dès que le parc sera en activité, les taxes reversées par l’exploitant aux communes, à la communauté de communes, au département et à la région (foncier bâti, IFER, CFE et CVAE), soit 182 000 € par an, permettront de financer leurs projets de développement.

 

EnergieTEAM 3e exploitant éolien français

 

Depuis 2002, energieTEAM développe, construit et exploite des parcs éoliens. Implantée dans la Somme, l’entreprise exploite 69 parcs en France, 354 éoliennes, 801 MW de puissance installée. Depuis le début de l’année 2018, energieTEAM a produit 1,14 TWh, soit l’équivalent de la consommation en électricité de 360 000 habitants. Elle embauche aujourd’hui près de soixante

0

Inauguration du parc éolien de Ligné et Les Touches (44)

Ralf Grass, président d’energieTEAM a inauguré ce jour le parc éolien de Ligné et Les Touches, en présence des maires des deux communes, des élus du territoire, des entreprises qui ont œuvré sur le chantier et de la population de ces communes. Ce parc produira 24 millions de KWh par an, ce qui équivaut à la consommation annuelle en électricité de près de 9500 habitants.

 

Les habitants des deux communes étaient venus nombreux (environ 270 personnes) assister à l’inauguration du parc éolien de Ligné et Les Touches. L’occasion de découvrir l’intérieur des éoliennes ENERCON et d’obtenir des informations sur le parc dont ils sont les riverains.

Du projet au parc

Tout a commencé en 2010 et 2011 par une délibération des élus municipaux favorable à un projet de parc éolien dans les communes de Ligné et Les Touches, situé plus précisément entre les deux communes et s’insérant dans un paysage agricole propice au développement de l’éolien.

Débutent alors les différentes études techniques : expertise acoustique, paysagère et naturaliste.

En parallèle, une première réunion publique a lieu en septembre 2014 pour présenter l’avant-projet et des permanences publiques d’information sont tenues en décembre 2014.

L’enquête publique se déroule entre juin et juillet 2015. Les habitants réservent un accueil favorable tout comme les membres de la Commission départementale de la nature, des paysages et des sites.

Fort de ces éléments, le préfet autorise la construction et l’exploitation du parc éolien du Merisier à l’automne 2015.

Il s’agit d’implanter 4 éoliennes d’une hauteur en bout de pale de 150 mètres et d’une puissance de 2,35 MW par éolienne.

 

Les entreprises du secteur au travail

Pour la construction du parc éolien, energieTEAM a fait appel aux entreprises du secteur : Arrondel géomètre (44), ARCADIS pour le suivi géotechnique, DEKRA (44) CSPS, Bureau Veritas (contrôles techniques), l’entreprise Chauviré TP (44) pour la réalisation des voiries et des plateformes, TSI – TP pour le terrassement des fondations, la société Lépine (44) pour le génie civil, la société Infra Build pour le génie électrique et enfin ENERCON (44) pour les machines.

 

 

Un arbre offert aux riverains pour lutter contre le réchauffement climatique

Toujours dans un souci de satisfaire les riverains de ses parcs, energieTEAM a invité pendant l’inauguration tous les habitants qui le souhaitaient à s’inscrire pour recevoir un arbre (frêne, charme, merisier, cerisier) pour améliorer leur cadre de vie et lutter contre le réchauffement climatique. Les bulletins d’inscription ont été remis lors de l’inauguration et seront disponibles en mairie jusqu’au 15 novembre.

 

Les retombées économiques pour le territoire et les habitants

 

Au-delà des retombées économiques dont ont bénéficié les entreprises locales et régionales en lien avec les études, la construction et aussi l’exploitation, les deux communes, les communautés de communes, le département et la région percevront annuellement des retombées fiscales (foncier bâti, IFER, CFE et CVAE) s’élevant à 112 800 € chaque année. Ces retombées permettront de financer des projets de développement au profit des habitants de ces communes et ces collectivités.

En plus, energiTEAM, à travers des actions de mécénat soutient la fête du Mouton sur la commune de Ligné et la Foire Saint-Jacques du Club Loisirs et Culture sur la commune des Touches.

 

EnergieTEAM 3e exploitant éolien français

Depuis 2002, energieTEAM, entreprise française, développe, construit et exploite des parcs éoliens dans le Nord, l’Est et l’Ouest de la France. Avec 69 parcs en exploitation en France, 354 éoliennes, 801 MW de puissance installée, energieTEAM est le 3e exploitant éolien français après ENGIE et EDF. Elle emploie aujourd’hui près de 70 salariés.

0

CNR et energieTEAM inaugurent le parc éolien d’Aulnois-sur-Seille et Fossieux et celui de Malaucourt-sur- Seille

Didier Lhuillier, directeur général de CNR et Ralf Grass, président d’energieTEAM ont
inauguré ce jour le parc éolien d’Aulnois-sur-Seille et Fossieux et celui de Malaucourt-sur-
Seille, en présence des maires des trois communes, des élus du territoire, des entreprises
qui ont oeuvré sur le chantier et de tous les habitants de ces communes. Ces parcs
représentent à eux deux une puissance de 31,2 MW et devraient produire 75 millions de
KWh ce qui équivaut à la consommation annuelle en électricité de 24 000 personnes.

 

Les habitants des trois communes étaient venus nombreux pour assister à l’inauguration des deux parcs
voisins d’Aulnois-sur-Seille – Fossieux et de Malaucourt-sur-Seille. L’occasion de découvrir l’intérieur des
éoliennes Nordex et d’obtenir des informations sur les parcs dont ils sont les riverains.

 

Le premier parc, celui d’Aulnois-sur-Seille et Fossieux se dessine sur deux lignes parallèles à plus de 1,3
km des premières habitations des communes d’Aulnois-sur-Seille et de Fossieux et s’intègre en symétrie
du bois de la Grande Faulx. Il est composé de 8 éoliennes de 150 mètres de hauteur en bout de pale et
d’une puissance unitaire de 2,4 MW, soit 19,2 MW de puissance totale. Ce parc devrait produire 45
millions de KWh ce qui équivaut à la consommation annuelle en électricité de plus de 14 000 personnes.

Le projet a débuté par une délibération favorable des deux conseils municipaux puis par une concertation
avec les élus du territoire et les habitants : des permanences publiques ont été organisées en mairies de
Fossieux et d’Aulnois-sur-Seille pour informer la population et répondre à ses interrogations, en présence
des élus du territoire. Puis, les procédures administratives se sont suivies : permis de construire,
faisabilité du réseau électrique, enquête publique et passage en commission départementale des sites
avant d’obtenir l’autorisation d’exploiter.

 

Le parc de Malaucourt-sur-Seille

En extension du parc d’Aulnois-sur-Seille, le parc de Malaucourt-sur-Seille se positionne devant le bois de
la Grande Faulx, une zone propice au développement de l’éolien. Situé à plus de 900 mètres des premières
habitations, le parc est composé de 5 éoliennes, d’une puissance de 2,4 MW qui devraient produire
annuellement 30 millions de KWh, soit l’équivalent de la consommation en électricité de 10 000
personnes. Le projet a débuté en septembre 2013 par une délibération favorable du conseil municipal et
des permanences publiques l’année suivante. Et les procédures administratives ont abouti à une
autorisation d’exploiter en janvier 2017.

 

Les entreprises du secteur au travail

Pendant les travaux des deux parcs, les entreprises de la région ont été mises à contribution : l’entreprise
MULLER TP (57) est intervenue la première pour décaper, terrasser la voierie et traiter le sol. Puis
l’entreprise Eiffage (54) pour le génie civil. L’entreprise Bouygues a effectué les tranchées dans lesquelles
sont enterrés les câbles qui acheminent l’électricité. Les employés de NORDEX, le constructeur, ont
procédé au montage des éoliennes, en mai 2017 pour le parc d’Aulnois puis en décembre 2017 pour celui
de Malaucourt-sur-Seille.

 

Un arbre pour les riverains pour lutter contre le réchauffement climatique

Toujours dans un souci de satisfaire les habitants riverains de leurs parcs, CNR et energieTEAM ont invité
pendant l’inauguration tous les habitants qui le souhaitaient à s’inscrire pour recevoir un arbre (frêne,
charme, merisier, cerisier) pour améliorer leur cadre de vie et lutter contre le réchauffement climatique.
Les bulletins d’inscription ont été remis lors de l’inauguration et seront disponibles en mairie jusqu’au 15
novembre.

 

Les retombées économiques pour le territoire et les habitants

En plus des retombées économiques dont ont bénéficié les entreprises locales et régionales en lien avec
les études, la construction et aussi l’exploitation, certaines éoliennes étant implantées sur les terrains
communaux, les trois communes percevront un loyer annuel pour ces éoliennes qui viendra s’ajouter aux
retombées fiscales reversées annuellement pour chaque parc (foncier bâti, IFER, CFE et CVAE) aux
communes, à la communauté de communes, au département et à la région. Ces retombées permettront
de financer des projets de développement pour ces communes et ces collectivités.

 

EnergieTEAM, 3ème exploitant éolien français

Depuis 2002, energieTEAM, entreprise française, développe, construit et exploite des parcs éoliens dans
le Nord, l’Est et l’Ouest de la France. Avec 69 parcs en exploitation en France, 354 éoliennes, 801 MW de
puissance installée, energieTEAM est classé 3e exploitant éolien français après ENGIE et EDF. Elle
emploie aujourd’hui près de 70 salariés. EnergieTEAM et CNR sont partenaires depuis 2007 pour le
développement de l’éolien dans le Nord et l’Ouest de la France.

 

La Compagnie nationale du Rhône est le 1er producteur français d’électricité d’origine 100 % renouvelable
et le concessionnaire à vocation multiple du Rhône de la frontière suisse à la mer Méditerranée :
production d’hydroélectricité, déploiement de la navigation et de zones portuaires, irrigation et autres
usages agricoles. Elle produit plus de 15 TWh issus de son mix hydraulique, éolien et photovoltaïque.
CNR est engagée depuis 2003 dans le développement des énergies éoliennes et photovoltaïques, audelà
de sa mission historique de producteur d’hydroélectricité.
Acteur de premier plan de la transition énergétique, CNR met la concertation au coeur de sa stratégie de
développement. Grâce à des partenariats étroits et le partage de la richesse créée avec les territoires,
CNR ambitionne demain, la concrétisation de nouveaux projets, la modernisation de parcs éoliens
existants (« repowering ») ou encore de nouvelles acquisitions d’installations.
CNR dispose à ce jour de 45 parcs et 562 MW de puissance installée en éolien à l’échelle du territoire
français.

0

Inauguration du parc éolien de Davenescourt et de Contoire-Hamel (80)

Ralf Grass, président d’energieTEAM, société française qui développe, construit et exploite des parcs éoliens, a inauguré ce jour le parc situé sur les communes de Davenescourt et de Contoire-Hamel, en présence de Jean-Claude Pradeilhes et de Joël Suin, maires de Davenescourt et de Contoire-Hamel, des élus du territoire, des entreprises qui ont œuvré sur le chantier et de tous les habitants des deux communes.

Plus de 150 personnes sont venues assister à cette inauguration et ont visité une des 9 éoliennes E115 qui compose le parc de Davenescourt et de Contoire-Hamel. Ces 9 machines d’une puissance de 3,2 MW par éolienne devraient produire 76,3 millions de KWh, ce qui équivaut à la consommation annuelle en électricité de plus de 24 000 personnes, et correspond à la population de la communauté de communes du Grand Roye dont dépend Davenescourt. « Il s’agit des machines les plus puissantes que nous avons installé jusqu’ici avec 28,8 MW au total » a expliqué Ralf Grass aux côtés d’Enercon, le constructeur.

 

 

Une communication constante avec les élus et les habitants

 

Forte de son implantation dans le territoire picard depuis 2002, energieTEAM a toujours veillé à associer les collectivités et leurs habitants à ses projets éoliens, depuis la phase de développement du projet, en passant par la phase de construction jusqu’à la mise en service du parc et à l’inauguration. Ça a commencé en 2011 par une délibération favorable du conseil municipal pour le projet. Projet qui fut ensuite présenté aux habitants avant que ne débutent les différentes études. En partenariat avec les maires des communes, energieTEAM a  informé les habitants en organisant des permanences publiques alors que les procédures administratives ont suivi leur déroulement, jusqu’à l’obtention du permis de construire.

 

Les entreprises de la région construisent le parc

Six ans plus tard, en 2017, energieTEAM a fait appel à des entreprises de la région pour construire le parc : le géomètre de Montdidier, les Bureaux de Contrôle installés à Amiens, la société STPA du groupe picard Lhotellier, Gecitec et Keller, deux entreprises du nord, sous-traitants d’Enercon dont la filiale est installée dans l’Oise et enfin l’entreprise Réseau Infra Build, basée à Amiens.

Depuis la phase d’instruction en passant par la construction du parc et l’exploitation qui se poursuivra pendant au moins de 20 ans, plus de ?? auront été embauchées ???

Le parc aura ainsi contribué à développer l’activité économique du territoire.

 

Epargner grâce au parc éolien

 

Mais au-delà des acteurs économiques du territoire, energieTEAM a souhaité proposer aux habitants des deux communes en premier, puis à ceux de la communauté de communes, de bénéficier des futures retombées économiques du parc en souscrivant à du financement participatif.

Pour leur communiquer les informations sur financement participatif, energieTEAM avait organisé plusieurs réunions d’information et de souscriptions dans les communes. Puis, pendant la phase de construction, les habitants ont été invités sur le parc à découvrir les éléments des éoliennes en cours d’installation, posés sur le sol et à poser toutes les questions sur leur mode de fonctionnement, leur production, mais aussi et surtout sur l’investissement participatif qui leur était également proposé à cette occasion.

Car ils ont pu bénéficier d’un investissement qui s’apparente à un prêt in fine d’une durée de 5 ans, rémunéré à un taux de 5% et pour lequel les personnes qui investissent, touchent des intérêts et une partie de leur capital chaque année et le restant à la fin. Les riverains du parc ont bénéficié de cet investissement en priorité avant qu’il ne soit ouvert aux habitants des deux communautés de communes du Grand Roye et d’Avre Luce Noye.

 

Pour organiser la collecte de fonds, energieTEAM avait fait appel à son partenaire Enerfip, plateforme spécialisée dans le financement participatif de projets liés à la transition énergétique.

 

Toujours dans un souci de satisfaire les habitants riverains de ses parcs, energieTEAM leur a proposé aujourd’hui de leur offrir un arbre à planter (frêne, charme, merisier, cerisier). « En plus du financement participatif, j’ai souhaité contribuer à l’amélioration de leur cadre de vie en leur offrant un arbre à planter dans leur jardin. Car je suis très attaché à la problématique du réchauffement climatique », explique Ralf Grass. « Je voulais apporter encore un petit plus aux habitants de Contoire et de Davenescourt ».

 

Les retombées économiques pour le territoire et les habitants

 

En service depuis quelques semaines, ce parc, grâce aux taxes (environ 320 000 € par an) reversées aux communes, aux communautés de communes, au département et à la région (foncier bâti, IFER, CFE et CVAE) permettra de financer des projets de développement pour les communes et les collectivités.

EnergieTEAM 3e exploitant éolien français

Depuis 2002, energieTEAM, entreprise française, développe, construit et exploite des parcs éoliens dans le Nord, l’Est et l’Ouest de la France. Avec 70 parcs en exploitation en France, 326 éoliennes, 726 MW de puissance installée, energieTEAM est classé 3e exploitant éolien français après EDF et ENGIE.  355 MW sont en construction et 400 MW en instruction. Elle emploie aujourd’hui près de 70 salariés répartis dans 5 agences à Amiens (80), Reims (51), Saint-Sébastien (44), Candé (49) et Oust-Marest (80), le siège de la société.

 

 

0

CNR et energieTEAM inaugurent le parc éolien de Domart-en-Ponthieu (80)

Didier Lhuillier, directeur général de CNR (Compagnie Nationale du Rhône) et Ralf Grass, président d’energieTEAM ont inauguré jeudi 5 juillet le parc éolien de Domart-en-Ponthieu, situé sur la communauté de communes Nièvre et Somme, en présence des élus du territoire, des habitants de la commune et des entreprises qui ont œuvré sur le chantier.

D’une puissance de 12 MW, ce parc est le 40ème mis en service par CNR, premier producteur français d’électricité d’origine 100 % renouvelable, et le 65ème pour energieTEAM, troisième exploitant éolien français (source Bearing Point).

 

Le parc éolien de Domart-en-Ponthieu a été développé dès 2011 par energieTEAM. En service depuis décembre 2017, il est constitué de six éoliennes qui forment une seconde ligne du parc éolien existant de Domart-en-Ponthieu et de Saint-Léger-lès-Domart. Implantée à plus d‘un kilomètre des différentes agglomérations, cette ligne de six éoliennes d’une hauteur de 130 mètres et d’une puissance de 2MW par éolienne, produira chaque année autour de 26  GWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de près de 10 000 personnes. Acquis par CNR fin 2017, et exploité par energieTEAM, il a représenté un investissement de 14 M€.

   

 

Un projet débuté en 2011, mené en concertation avec la population et les élus du territoire

 

Pour CNR et energieTEAM, le développement dans les énergies renouvelables se construit en y associant les territoires dès l’identification des sites propices et s’inscrit sur le long terme. A l’automne 2011, les élus municipaux domartois délibèrent en faveur de ce projet de parc éolien. La commune avise les habitants et energieTEAM organise une réunion publique pour informer la population et répondre à ses interrogations, en présence des élus du territoire.

Débutent alors les différentes études nécessaires et règlementaires à l’élaboration d’un projet : les études sur le bruit, les animaux et le travail d’intégration paysagère… Puis, les procédures administratives se suivent : permis de construire, faisabilité du réseau électrique, enquête publique et passage en commission départementale des sites.

 

 

La participation des entreprises locales aux travaux de construction

 

Quelques années plus tard, les 6 éoliennes VESTAS sont sorties de terre. Les entreprises du territoire ont participé aux travaux nécessaires à l’installation de ces machines :

–  Réalisation des accès à chacune des plateformes des machines (voirie et traitement des sols) par la société STPA du groupe Lhotellier.

– Génie civil réalisé par Gecitec (excavation, ferraillage et coulage du bêton de la fondation et remblaiement).

– Intervention de Bouygues Réseau pendant trois semaines pour effectuer les tranchées dans lesquelles sont enterrés les câbles qui acheminent l’électricité.

– Enfin montage des éoliennes, qui tournent depuis le 24 novembre 2017, date à laquelle CNR a atteint 500 MW de puissance installée en éolien en France.

 

 

Des retombées économiques pour tout le territoire

 

Voierie, génie civil, câblage électrique, création d’espaces verts, de chemins ou plantation d’arbres, et aussi bureaux d’études, notaires… ce parc a bénéficié de l’expertise des entreprises de la région pendant les phases d’instruction et de construction. Il a ainsi contribué à développer l’activité économique du territoire, qu’il continuera à alimenter pendant sa phase d’exploitation.

Les taxes (foncier bâti, IFER, CFE et CVAE) estimées à 138 000 euros /an seront réparties entre la commune, la communauté de communes et le Département. Elles permettront de financer les projets de développement du territoire et ainsi en renforcer son attractivité.

EnergieTEAM 3e exploitant éolien français

Depuis 2002, energieTEAM, entreprise française, développe, construit et exploite des parcs éoliens dans le Nord, l’Est et l’Ouest de la France. Avec 65 parcs en exploitation en France, 296 éoliennes, 653 MW de puissance installée, energieTEAM est classé 3e exploitant éolien français après EDF et ENGIE.  Elle emploie aujourd’hui près de 70 salariés.

 

A propos de CNR

 

CNR (la Compagnie Nationale du Rhône) est le 1er producteur français d’électricité d’origine 100 % renouvelable et le concessionnaire à vocation multiple du Rhône de la frontière suisse à la mer Méditerranée : production d’hydroélectricité, déploiement de la navigation et de zones portuaires, irrigation et autres usages agricoles.

Forte de 1 370 collaborateurs, elle produit chaque année près de 15 TWh issus de son mix hydraulique, éolien et photovoltaïque. Energéticien expert en optimisation des énergies intermittentes, CNR maîtrise l’ensemble de la chaîne de valeur et joue un rôle majeur sur les marchés européens de l’électricité. En tant qu’entreprise laboratoire des énergies du futur, CNR innove pour favoriser un mix énergétique français plus diversifié et décentralisé.

CNR compte atteindre en France une puissance installée d’au moins 4 000 MW d’ici à 2020 dans les 3 énergies pour s’inscrire pleinement dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Le capital de CNR est majoritairement public : la Caisse des Dépôts ainsi que les collectivités locales détiennent plus de 50% des actions ; ENGIE, actionnaire de référence, 49,97%.

Dans le département de la Somme, CNR compte aujourd’hui 10 parcs, soit près du tiers de sa puissance installée éolienne et 12% de celle du département.

Légende photo : de gauche à droite

Christophe GUILBERT, chef de projets chez energieTEAM, Vincent QUENOT, directeur d’agence chez energieTEAM, Benoît GILBERT, directeur des opérations chez Vestas, Ralf GRASS, président d’energieTEAM, René LOGNON, président de la communauté de communes de Nièvre et Somme, Fabien CARREZ, responsable de projets chez CNR et Christian PRUDHOMME, maire de Domart-en-Ponthieu.

0