Ouverture de l’enquête publique du parc éolien de Huisne et Braye

Le projet d’implantation de 4 éoliennes sur les communes de Cormes et de Cherré-Au fera l’objet d’une enquête publique du 27 mai au 26 juin 2019. Tous les riverains sont invités à venir consigner sur un livret d’enquête leurs remarques sur le projet.

 

 

Le projet éolien de Huisne et Braye

Depuis 2013, energieTEAM étudie la faisabilité d’un projet éolien sur les communes Saint-Maixent, Cormes, Lamnay et Cherré. Dès lors, avec l’accord des propriétaires, des exploitants agricoles et des élus du territoire, la société a mandaté des bureaux d’études experts afin d’étudier l’environnement du projet sur les aspects écologiques, paysagers et acoustiques, notamment.

Les conclusions de ces études ont permis de déterminer les caractéristiques techniques du projet. Celles-ci ont été présentées aux conseils municipaux des communes d’implantation et à la population lors de deux permanences d’information, en avril 2018. Puis, l’ensemble des résultats a été compilé dans le dossier d’étude d’impact environnemental, déposé en Préfecture de la Sarthe, en juillet 2018.

Le site

Le projet de Huisne et Braye se situe au sud de l’autoroute A11 et il s’inscrit dans un environnement agricole, éloigné des bourgs communaux. Il compte quatre éoliennes réparties sur le territoire des communes de Cormes et de Cherré-Au. Ce parc éolien d’une puissance totale maximum de 16, 8 MW, pourrait produire jusqu’à 37 millions de kWh par an, ce qui équivaut à la consommation annuelle en électricité de 7 800 foyers (chauffage compris).

Afin de garantir une insertion optimale, des mesures environnementales en faveur de la biodiversité seront réalisées. Par ailleurs, des aménagements paysagers sont proposés aux habitants des communes afin d’améliorer le cadre de vie et de pérenniser la trame bocagère. EnergieTEAM a également à cœur de soutenir les associations locales en faveur de la préservation de l’environnement et du patrimoine.

Une enquête publique pour recueillir les avis des riverains

Aujourd’hui le projet doit faire l’objet d’une enquête publique au même titre que tout projet d’implantation de parc éolien.

A partir du 27 mai, les habitants peuvent rencontrer le commissaire-enquêteur désigné par le tribunal administratif et consigner sur le registre d’enquête toutes les remarques inhérentes au projet. Ce registre, accompagné de l’intégralité du dossier présenté aux services de l’Etat, sera à la disposition des habitants pendant un mois, soit jusqu’au 26 juin 2019, dans les mairies de Cormes et de Cherré-Au.

Le commissaire enquêteur se tiendra à la disposition des habitants en mairies de Cormes et de Cherré-Au, aux dates suivantes :

• Lundi 27 mai 2019 de 14h00 à 17h30 en mairie de CHERRE-AU
• Jeudi 6 juin 2019 de 16h00 à 18h00 en mairie de CORMES
• Jeudi 13 juin 2019 de 08h30 à 12h00 en mairie de CHERRE-AU
• Mercredi 19 juin 2019 de 10h00 à 12h00 en mairie de CORMES
• Mercredi 26 juin 2019 de 08h30 à 12h00 en mairie de CHERRE-AU

A l’expiration du délai d’enquête, le registre sera transmis au commissaire-enquêteur qui rédigera un avis sur le projet.

Quelques mois plus tard, le dossier passera en commission départementale des sites, et enfin le Préfet fera connaître sa décision sur le projet.

Les retombées économiques pour le territoire

Voirie, génie civil, câblage électrique, création d’espaces verts, de chemins ou plantation d’arbres, mais aussi notaires, bureaux d’études… le parc a déjà bénéficié et bénéficiera, de l’expertise des entreprises locales pour achever sa réalisation. Il aura ainsi contribué à développer l’activité économique du territoire.

Enfin, dès que le parc sera en activité, les taxes reversées aux collectivités concernées (bâti foncier, IFER, CFE et CVAE) permettront de financer les projets de développement des communes et de la communauté de communes et ainsi en compléter leur attractivité.

EnergieTEAM 3ème exploitant éolien français

La société energieTEAM est spécialisée depuis dix-sept ans dans le développement, la construction et l’exploitation de parcs éoliens. Forte de cette expérience, energieTEAM est aujourd’hui le premier exploitant éolien des Pays de la Loire et le troisième en France avec plus de 350 éoliennes en service (800 MW).

 

L’enquête publique s’étend du 27 mai au 26 juin 2019 inclus. Les observations du public peuvent également être transmises par courrier électronique à l’adresse suivante : pref-utilite-publique@sarthe.gouv.fr

L’avis d’enquête publique et l’ensemble des documents seront consultables sur le site internet de la préfecture, à l’adresse suivante : www.sarthe.gouv.fr rubrique « Publications » – « Consultations et Enquêtes publiques » – commune de CHERRE-AU ou CORMES

 

 

0

Projet de parc éolien de Machault : ouverture de l’enquête publique

Le projet d’implantation de 5 éoliennes sur les communes de Machault en extension du parc de Semide fera l’objet d’une enquête publique du 23 mars au 23 avril 2018. Tous les riverains sont invités à venir consigner sur un livret d’enquête leurs remarques sur le projet.

 

En juillet 2013, l’entreprise energieTEAM, acteur local dans l’éolien, présente au conseil municipal de Machault un avant-projet de parc éolien sur son territoire en extension de celui de Semide. Une délibération favorable est adoptée.

Ce projet consiste à implanter 5 éoliennes d’une hauteur en bout de pale de 150 mètres et d’une puissance de 3 MW par éolienne soit 15 MW de puissance totale, dont la production serait estimée à 39 millions de kWh soit l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 12 300 habitants.

En novembre 2014, l’étude d’impact écologique est lancée.  En juillet 2015, des photographies sont prises pour l’étude paysagère, puis débute l’étude d’impact acoustique, en octobre 2015.

Enfin, le projet est présenté à la communauté de communes de l’Argonne ardennaise du projet et aux habitants de Machault lors des permanences publiques d’information qui ont lieu en février 2016.

Le commissaire enquêteur se tient à la disposition du public à la mairie de Machault

  • le vendredi 23 mars de 10h à 12h
  • le mercredi 28 mars de 14h à 16h
  • le mardi 3 avril de 14h à 16h
  • le samedi 21 avril de 15h à 17h
  • le lundi 23 avril de 16h à 18h

 

 

Une enquête publique pour recueillir les avis des riverains

 

Aujourd’hui le projet doit faire l’objet d’une enquête publique au même titre que tout projet d’implantation de parc éolien. Cette enquête a pour objet d’assurer l’information de la population ainsi que la prise en compte des intérêts des tiers, et de recueillir l’avis de tous sur ces opérations.

A partir du 23 mars, les habitants peuvent rencontrer le commissaire-enquêteur désigné par le tribunal administratif et consigner sur le registre d’enquête toutes les remarques inhérentes au projet. Ce registre, accompagné d’une présentation du projet, sera à la disposition des habitants pendant un mois jusqu’au 23 avril 2018, à la mairie de Machault.

Le commissaire enquêteur se tiendra à la disposition des habitants en mairie de Machault le vendredi 23 mars de 10h à 12h, mercredi 28 mars de 14h à 16h, mardi 3 avril de 14h à 16h, samedi 21 avril de 15h à 17h et le lundi 23 avril de 16h à 18h.

A l’expiration du délai d’enquête, le registre sera clos et signé par le maire, puis transmis, dans les vingt-quatre heures, avec le dossier d’enquête, au commissaire-enquêteur qui rédigera ensuite, dans un délai d’un mois, des conclusions motivées ainsi qu’un avis, favorable ou non, sur le projet.

Quelques mois plus tard, le dossier passera en commission départementale des sites, et enfin le préfet fera connaître sa décision sur le projet.

 

Les retombées économiques pour le territoire

 

Voirie, génie civil, câblage électrique, création d’espaces verts, de chemins ou plantation d’arbres, mais aussi notaires, bureaux d’études… le parc a déjà bénéficié et bénéficiera, de l’expertise des entreprises locales pour achever sa réalisation. Il aura ainsi contribué à développer l’activité économique du territoire.

Enfin, dès que le parc sera en activité, les taxes reversées aux communes concernées (bâti foncier, IFER, CFE et CVAE) permettront de financer les projets de développement de la commune et de la communauté de communes et ainsi en compléter leur attractivité.

 

Du financement participatif pour les habitants

 

Dans le cadre de la plupart de ses projets, energieTEAM propose aux riverains de ses parcs et aux habitants de la communauté de communes concernée de bénéficier des revenus économiques de l’éolien grâce au financement participatif. Il s’agit d’un investissement qui s’apparente à un prêt de courte durée (entre 4 et 6 ans) et rémunéré à un taux attractif compris entre 4 et 5% par an pour lequel les riverains de la communauté de communes pourront investir en priorité.

Depuis une semaine une page de soutien au projet est accessible sur le site d’Enerfip, une entreprise française spécialisée dans le financement participatif de projets liés à la transition énergétique, à l’adresse suivante : https://enerfip.fr/placer-son-argent/investissement-eolien/machault-semide/

La collecte devrait débuter à la fin du mois de mai et des réunions d’information auront lieu à Machault et dans la communauté de communes. Les deux premières semaines de la collecte seront réservées aux riverains. Puis, les semaines qui suivent, la collecte sera ouverte aux habitants du département, de la région et à la France entière.

 

L’enquête publique s’étend du 23 mars au 23 avril 2018 inclus. Les observations du public peuvent également être transmises par courrier électronique à l’adresse suivante : pref-ep-machault@ardennes.gouv.fr

L’avis d’enquête publique et l’ensemble des documents sont consultables sur le site internet de la préfecture, à l’adresse suivante : http://www.ardennes.gouv.fr/projet-de-parc-eolien-de-machault-a2547.html

0

Projet de parc éolien de Sud-Est Manceau : ouverture de l’enquête publique

Le projet d’implantation de 4 éoliennes sur la commune de Parigné-l’Evêque fera l’objet d’une enquête publique du 5 mars au 5 avril 2018. Tous les riverains sont invités à venir consulter le dossier complet en Mairie.

 

En mars 2013, l’entreprise energieTEAM, acteur local de l’éolien, présente au conseil municipal de Parigné-l’Evêque un avant-projet de parc éolien. Une délibération favorable est adoptée en juillet 2013 pour la poursuite des études.  Ce projet est également soutenu par les élus de la communauté de communes du Sud-est du Pays Manceau. La zone étudiée est située à 3,5 km au sud du bourg, dans une zone favorable du Schéma régional éolien des Pays de Loire et du Plan d’aménagement et de développement durable du Pays du Mans.

Suite à l’accord de la collectivité et des propriétaires concernés, les études de faisabilité techniques et environnementales ont été lancées fin 2013. Après plusieurs années d’investigation et de concertation, le nombre et la position des éoliennes a pu être défini.

 

Le commissaire enquêteur se tient à la disposition du public à la mairie de Parigné-l’Evêque

  • le lundi 5 mars de 14h à 17h
  • le jeudi 15 mars de 9h à 12h
  • le samedi 24 mars de 9h à 12h
  • le jeudi 5 avril de 14h à 17h

 

 

Le parc éolien serait constitué de 4 éoliennes

 

Chacune des éoliennes aura une puissance de 3,6 MW et une hauteur totale en bout de pale de 178 mètres. La production est estimée à 31 680 MWh par an, soit la consommation moyenne en électricité de 6 600 foyers chauffage compris.

En mars 2017, les habitants ont été invités à participer à une réunion publique d’information sur le projet, qui sera déposé en préfecture quelques semaines plus tard.

Une enquête publique pour recueillir les avis des riverains

 

Tout projet d’implantation d’éolienne doit faire l’objet d’une enquête publique. Cette enquête a pour objet d’assurer l’information de la population ainsi que la prise en compte des intérêts des tiers, et de recueillir l’avis de tous sur ces opérations.

A partir du 5 mars, les habitants peuvent rencontrer le commissaire enquêteur désigné par le tribunal administratif et consigner sur le registre d’enquête toutes les remarques inhérentes au projet. Ce registre, accompagné du dossier complet de présentation du projet, seront à la disposition des habitants pendant un mois jusqu’au 5 avril 2018, en mairie de Parigné-l’Evêque.

Le commissaire enquêteur se tiendra à la disposition des habitants en mairie de Parigné-l’Evêque le lundi 5 mars de 14h à 17h, jeudi 15 mars de 9h à 12h, samedi 24 mars de 9h à 12h et jeudi 5 avril de 14h à 17h.

A l’expiration du délai d’enquête, le commissaire enquêteur rédigera, dans un délai d’un mois, ses conclusions motivées sur le projet. Puis, le dossier passera en commission départementale des paysages et des sites, et enfin le Préfet fera connaître sa décision sur le projet.

 

Les retombées économiques pour le territoire et les habitants

 

Voirie, génie civil, câblage électrique, création d’espaces verts, de chemins ou plantation d’arbres, mais aussi notaires, bureaux d’études… le parc a déjà bénéficié et bénéficiera, de l’expertise des entreprises locales pour achever sa réalisation. Il aura ainsi contribué à développer l’activité économique du territoire.

Enfin, dès que le parc sera en activité, les taxes reversées aux communes concernées (IFER, CFE et CVAE) permettront de financer les projets de développement des communes et ainsi en compléter leur attractivité.

 

Un projet citoyen et une entreprise responsable

 

La société energieTEAM est attachée à la préservation de l’environnement. Dans le cadre de ce projet, 6 ha de bois seront replantés sur la commune de Parigné-l’Evêque. Par ailleurs, energieTEAM propose et finance la plantation d’arbre pour l’ensemble des habitants qui en font la demande sur les communes de Parigné-l’Evêque, Saint-Mars-d’Outillé et Brette-les-Pins.

Afin d’ancrer ce projet localement, energieTEAM proposera également la possibilité pour les riverains de s’investir dans un projet de territoire par l’intermédiaire d’un financement participatif.

 

 

L’enquête publique s’étend du 5 mars au 5 avril 2018 inclus. Les observations du public peuvent également être transmises par courrier électronique, en précisant dans l’objet l’enquête publique,     à l’adresse suivante : pref-utilite-publique@sarthe.gouv.fr

L’avis d’enquête publique et l’ensemble des documents sont consultables sur le site internet de la préfecture, à l’adresse suivante : http://www.sarthe.gouv.fr

0

Projet de parc éolien d’Allenay et Friaucourt : ouverture de l’enquête publique

Le projet d’implantation de 4 éoliennes sur les communes d’Allenay et de Friaucourt, en extension du parc de Saint-Quentin-la-Motte fera l’objet d’une enquête publique du 19 février au 21 mars 2018. Tous les riverains sont invités à venir consigner sur un livret d’enquête leurs remarques sur le projet.

En juillet 2015, l’entreprise energieTEAM, acteur local dans l’éolien, présente au conseil municipal de Friaucourt un avant-projet de parc éolien. Une délibération favorable est adoptée. Puis ce sera au tour d’Allenay en septembre 2015 de délibérer pour le projet.

Projet qui consiste à implanter 4 éoliennes d’une hauteur en bout de pale de 136 mètres et d’une puissance de 2,35 MW par éolienne, soit une production annuelle estimée à 30 millions de kWh/an l’équivalent de la consommation en électricité de 9 500 habitants.

Le 25 janvier 2017, les habitants sont conviés à une permanence publique à l’invitation d’energieTEAM qui répond individuellement à leurs interrogations.

 

Le commissaire enquêteur se tient à la disposition du public  à la mairie d’Allenay

  • le lundi 19 février de 9h à 12h
  • le samedi 10 mars de 9h à 12h
  • le mercredi 21 mars de 14h à 17h

à la mairie de Friaucourt

  • le vendredi 2 mars de 15h à 18h
  • le mardi 13 mars de 9h à 12h

 

Une enquête publique pour recueillir les avis des riverains

 

Tout projet d’implantation d’éolienne doit faire l’objet d’une enquête publique. Cette enquête a pour objet d’assurer l’information de la population ainsi que la prise en compte des intérêts des tiers, et de recueillir l’avis de tous sur ces opérations.

A partir du 19 février, les habitants peuvent rencontrer le commissaire-enquêteur désigné par le tribunal administratif et consigner sur le registre d’enquête toutes les remarques inhérentes au projet. Ce registre, accompagné d’une présentation du projet, seront à la disposition des habitants pendant un mois jusqu’au 21 mars 2018, dans les mairies de Friaucourt et d’Allenay.

Le commissaire enquêteur se tiendra à la disposition des habitants en mairie d’Allenay les lundi 19 février de 9h à 12h, samedi 10 mars de 9h à 12h et mercredi 21 mars de 14h à 17h. Et il sera en mairie de Friaucourt vendredi 2 mars de 15h à 18h et mardi 13 mars de 9h à 12 heures.

A l’expiration du délai d’enquête, le registre d’enquête sera clos et signé par le maire, puis transmis, dans les vingt-quatre heures, avec le dossier d’enquête, au commissaire-enquêteur qui rédigera ensuite, dans un délai d’un mois, des conclusions motivées ainsi qu’un avis, favorable ou non, sur le projet.

Quelques mois plus tard, le dossier passera en commission départementale des sites, et enfin le préfet fera connaître sa décision sur le projet.

 

 

Les retombées économiques pour le territoire et les habitants

 

Voirie, génie civil, câblage électrique, création d’espaces verts, de chemins ou plantation d’arbres, mais aussi notaires, bureaux d’études… le parc a déjà bénéficié et bénéficiera, de l’expertise des entreprises locales pour achever sa réalisation. Il aura ainsi contribué à développer l’activité économique du territoire.

Enfin, dès que le parc sera en activité, les taxes reversées aux communes concernées (IFER, CFE et CVAE) permettront de financer les projets de développement des communes et ainsi en compléter leur attractivité.

 

Ce que dit la loi

 

Pour rappel, la loi dite « Grenelle II » du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement définit la méthode à adopter pour permettre à la France d’atteindre les objectifs fixés aux niveaux européen et mondial. Cette loi prévoit notamment la mise en place de schémas régionaux air climat énergie comprenant un schéma éolien fixant des objectifs de développement région par région. En 2012 les schémas régionaux éoliens de Picardie ont été signés par le préfet de chaque département. Les communes de Friaucourt et d’Allenay sont classées comme « favorables au développement de l’éolien ».

 

L’enquête publique s’étend du 19 février au 21 mars 2018 inclus. Les observations du public peuvent également être transmises par courrier électronique à l’adresse suivante :  pref-enquetespubliques@somme.gouv.fr

L’avis d’enquête publique et l’ensemble des documents sont consultables sur le site internet de la préfecture, à l’adresse suivante : http://www.somme.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Eolien/Enquetes-publiques-et-decisions

0